Pour traverser le temps, rien ne vaut les métaux précieux. Sans doute parce que les horlogers ont, plus que quiconque, la notion du temps qui passe et le goût de l’exactitude, la manufacture a choisi de ne travailler que les matériaux qui traverseront les siècles et dont la résistance conservera la précision de la montre. Que la pièce soit visible ou invisible, l’or et le platine massifs tout comme l’émail traditionnel grand feu sont ainsi les seuls retenus pour la réalisation du mouvement, de la boîte et du cadran de montres qui, de fait, deviennent inaltérables. De même, aucun traitement chimique ou de placage n’intervient dans la fabrication, à quelque étape que ce soit. Fidèle à cette volonté de laisser une trace pérenne, la manufacture Julien Coudray 1518 réalise et met de côté pour chaque montre produite les pièces de rechange qui pourraient s’avérer nécessaires, même dans un avenir lointain.

Le platine Pt 950: métal pur, rare et éternel. Sans doute apparu sur terre il y a plus de 3 milliards d'années, ce métal noble et beau a fait des apparitions sporadiques à travers l'histoire. Toutes les civilisations, anciennes ou récentes, jusqu'aux alchimistes du XVIIIème siècle, l'ont utilisé.

Le platine est pur à 95% (contre 75% pour l'or 18 carats), naturellement blanc et hypoallergénique. Sa densité et son poids expliquent sa résistance bien supérieure à celle des autres métaux. Une griffure sur une pièce en platine ne fera que déplacer le métal qui garde ainsi valeur et intégrité, et devient le compagnon de toute une vie. Son exceptionnelle longévité et son éclat permanent le rendent éternel. Il est trente fois plus rare que l'or et provient de très peu de gisements dans le monde. Ces qualités ont fait de lui un trésor très convoité à travers les siècles.

L'or 18 carats: l'un des métaux précieux les plus convoités du monde. Mot d'origine sanskrite, l'or est, avec le cuivre, travaillé par l'homme depuis la nuit des temps. Du Néolithique à l'Egypte ancienne, il est le métal précieux par excellence, coiffant pyramides et obélisques, et accompagnant les défunts dans leur voyage d'éternité.

L'or pur pèse 24 carats mais il ne convient pas à la fabrication des montres car il est trop mou. On lui ajoute donc des métaux afin de le durcir. L'or utilisé est du 750/1 000ème ou 18 carats qui comprend 75% d'or pur. Selon les métaux ajoutés, l'or prendra des teintes différentes: le cuivre permet de le rendre rougeâtre ou jaune et l'argent permet de créer l'or blanc.

Gravure or jaune Gravure or rouge Gravure or gris