La décoration

Dans le domaine du décor, les motifs s’inspirent du style Renaissance et des œuvres élaborées dans le domaine de l’architecture et des arts décoratifs tout en faisant l’objet de recherches approfondies pour leur fabrication.

Les différentes méthodes de décoration ont pour but d'augmenter la beauté du mouvement et de le personnaliser. Elles certifient l'authenticité de l'art horloger et sont conçues et réaliser selon les critères les plus exigeants.
Chaque mouvement de Haute Horlogerie est individuellement et patiemment monté, réglé, testé. Le soin extrême apporté à la finition de chaque pièce n'est pas seulement une question de beauté, c'est aussi une façon de garantir sa perfection technique. Nul ne s'aventurerait à polir longuement, à graver ou à orner une pièce imparfaite. Ce n'est qu'une fois façonné, puis contrôlé un à un, que les composants d'un mouvement passent à la décoration, avant d'être finalement assemblés.
La finesse et la complexité de ce travail de finition et de décoration s'épanouissent dans les montres "Squelette". Conçues pour laisser voir en transparence la beauté et la complexité architecturale de leur mouvement, elles démontrent la plénitude de l'art décoratif horloger. Dans un mouvement de Haute Horlogerie, toutes les surfaces des pièces sont retravaillées de façon à éliminer toute trace d'usinage. La moindre roue, le plus petit pignon seront traités, finis, polis, cerclés ou moulurés. Chaque étape exige sa technique artisanale propre et l'emploi d'outils spécifiques issus d'une longue tradition.

< Métier précédent     Métier suivant >